Bio

Elodie, c’est une passionnée d’histoires.
C’est d’abord chanter.
Elodie sait comme l’opéra, c’est beau.
Elle sait comme la pop, c’est dément.
Elodie, c’est chanter Kimmel.
Et c’est ce qu’elle préfère.
Sélectionner les mots.
Saigner quelques dissonances.
S’élève alors son timbre chaleureux, évoquant un ailleurs mystérieux.

 

La musique d’Elodie Kimmel est née de la rencontre d’une voix virtuose élevée au Royal College of Music de Londres et d’une plume agile nourrie d’histoires et d’étrangetés.

C’est aux alentours de la forêt de Brocéliande que ses premières mélodies se sont faites entendre. on raconte même que le Batteur Cédric Affre, en est devenu le parrain.

Le temps, les rencontres et les premiers concerts pop lui ont forgé une personnalité emprunte de dissonances et de sensuelles nuances. De Bach à Portishead, de Madeleine Perroux à Ravel, toujours chaleureusement entourée de ses ascendants, une mue s’est opérée.
Murissant son trait dans le laboratoire du Studio d’IKKEN, le parrain est revenu accompagné cette fois de Jean-Michel Charbonnel à la basse, contrebasse et trémolos.
La voix pleine se fait murmure au détour des rues sombres d’une ville bourdonnante, le destin des femmes devient hymne gospel et l’Histoire nous invite à une leçon de mémoire sur un beat trip hop.