Accueil

Élodie Kimmel a étudié au Conservatoire Supérieur de Genève dans la classe de chant de Gilles Cachemaille puis au Royal College of Music à Londres, où elle obtient en juin 2006 son diplôme (Postgraduate Diploma) avec Distinction du Jury.
En novembre 2006, elle est lauréate du concours Bach à Londres, organisé par la London Bach Society (dans le jury: Ian Partridge, Peter Harvey et Anthony Robson). En février 2007, elle obtient la bourse Alfreda Hogdson et le soutien de la Fédération anglo-saxone Making Music. Élodie Kimmel a interprété les rôles de Diane (Actéon de Charpentier), Cupidon (Orphée aux Enfers d’Offenbach), Orfeo (Orfeo de Rossi), Amour (Pygmalion de Rameau), Galatea (Acis et Galatea de Haendel), Nanetta (Falstaff de Verdi), Susanna (Le Nozze di Figaro de Mozart), Despina (Così fan tutte de Mozart).
Elle a chanté sous la baguette de chefs tels que Michel Corboz, Vladimir Jurowski, Gianandrea Noseda, Emmanuelle Haïm, Gabriel Garrido, Adrian Butterfield et Paul Spicer. En concert, Élodie Kimmel a interprété le motet Exultate Jubilate avec les London Mozart Players, les passions de Bach, le Dixit de Haendel ainsi que la 9ème symphonie de Beethoven. Elle a également chanté la Theresien Mass de Haydn, la Nelson Mass de Haydn et le Requiem de Mozart. En 2007, elle a participé au festival de Glyndebourne et a interprété Emmie (Albert Herring) pour Glyndebourne on Tour sous la direction de Rory McDonald. En 2008, elle a été engagée comme doublure au festival de Glyndebourne pour les rôles d’Amor (Incoronazione di Poppea de Monteverdi) sous la baguette d’Emmanuelle Haïm et de Papagena (Zauberflöte de Mozart), dirigé par Douglas Boyd.
En 2009, elle collaborera avec le concert d’Astrée dans sa production d’Hyppolite et Aricie au Capitole de Toulouse.